Bichonner son deux-roues pendant le confinement

04/05/2020

Le début du déconfinement approche et les sorties motos avec… A ce titre, pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait, c’est l’occasion de prendre le temps de refaire une beauté à votre moto afin qu’elle soit prête pour repartir de plus belle à partir du 11 mai. Aussi, pour toutes les personnes les personnes disposant d’un jardin ou d’un garage, voici quelques conseils pour prendre soin de votre deux-roues.
 

Le nettoyage en profondeur :

Si l’on peut trouver un avantage à avoir sa moto à l’arrêt, c’est que vous pouvez ainsi la laver à froid, comme il est recommandé, afin de ne pas fragiliser les pièces métalliques.

 
La méthode la plus efficace pour laver son véhicule est sans aucun doute le jet haute pression. Attention toutefois à la puissance du jet, qui pourraient endommager des organes tels que les roulements et parties électriques. Nous vous recommandons donc de privilégier une première vaporisation pour mouiller l’ensemble du véhicule, et ne pas insister sur les organes fragiles du véhicule. Si vous n’avez pas de jet haute pression, pas d’inquiétude, vous passerez directement à l’étape qui suit.
 
Le nettoyage de votre moto continue par un dégraissage des roues, feux et rétroviseurs. Pour cela, il est préférable d’utiliser des produits spécifiques dégraissants dédiés au nettoyage du véhicule. Toutefois, un simple liquide vaisselle et de l’eau froide feront également l’affaire, si vous l’utilisez en petite quantité pour éviter un surplus de mousse.
Pour frotter votre véhicule, l’idéal est d’utiliser un chiffon en microfibre. Si vous n’en n’avez pas, optez pour un chiffon doux et propre, afin d’éviter de rayer votre moto. Pour frotter les parties peu accessibles de votre deux-roues, une brosse à dent peut également être utile. Laissez agir ces produits dégraissants puis rincer bien, sans chercher à désincruster au risque d’abimer les parties visées de trop près.
Une fois la moto propre, n’hésitez pas à faire tourner le moteur quelques minutes pour la faire sécher, afin d’éviter que l’eau ne s’insère à l’intérieur et cause des dégâts. 
 
Ensuite, procédez à une inspection visuelle en règle, portée sur le détail (profitons du temps que nous offre ce confinement pour un nettoyage en profondeur). Cherchez donc d’éventuelles traces de suintement (sortie de pignon de boite, joints spy de fourche, écrou de vidange moteur, etc.) Profitez-en également pour vérifier le serrage des écrous et autres vis, afin de voir si un élément mécanique ne serait pas dangereusement desserré. Vérifiez également l’usure des plaquettes de freins, des dents du pignon et de la couronne (qui donnera une indication par ricochet de l’état de la chaîne) quand la transmission ne se fait ni par cadran ni par courroie (sinon inspectez la courroie). Par ailleurs, si votre moto est équipée de roues à rayons, pensez à vérifier leur tension.
 
Pour suivre l’inspection, procédez au graissage de la chaîne, à la lubrification des axes (repose pieds, pédale de frein, sélecteur…), ainsi que sur les fourreaux de fourche pour nettoyer les cache-poussières. Un petit coup d’aérosol sera également le bienvenu sur les surfaces métalliques, connexions électriques et autres boîtiers pour rénover, chasser l’humidité et faire briller votre moto. 
 

Les vérifications et l’entretien :

Après plusieurs semaines d’arrêt, votre moto a besoin d’être entretenue pour assurer un bon redémarrage lorsque cela sera permis. Tout d’abord, pour éviter que la batterie ne se décharge, jetez régulièrement un œil à votre moto et vérifiez si elle redémarre bien. Si la batterie est déchargée, vous pourrez alors la recharger si vous êtes munis d’un chargeur adapté ou bien vérifier les niveaux s’il s’agit d’une batterie à l’acide. Si vous n’êtes pas à même de le faire, il faudra alors confier votre deux-roues à un professionnel dès que cela sera possible.
Vérifiez ensuite le bon fonctionnement des feux et l’état des dispositifs rétro-réfléchissants, ainsi que les voyants du tableau de bord. Assurez-vous de la bonne pression des pneus et vérifiez leur usure. Contrôlez aussi les niveaux d’huile et de liquides de freins et de refroidissements, la chaîne et les amortisseurs. Sans oublier de détecter les éventuelles fuites.
Enfin, surveillez l’usure de vos équipements de sécurité. Même si cela semble plus anodin, il est important d’être équipé d’un matériel en bon état. Veillez ainsi ce que vos casque, gants, bottes, blouson, protection et gilet jaune ne soient pas usés, sans quoi, il faudra les changer.
Par ailleurs, même s’il n’est pas obligatoire, l’airbag est un plus pour la sécurité des motards, et fortement recommandé par la Sécurité Routière. C’est pourquoi chez Club 14, nous le proposons à prix avantageux pour nos adhérents. Retrouvez tous nos équipements à prix coûtant sur https://boutique.club14.com/
 
Le saviez-vous ?
AXA, c'est une assistance 7 jours sur 7 & 24 heures sur 24. 
Les professionnels de santé, mécaniciens, artisans, logisticiens et autres spécialistes d'AXA Assistance organisent, suivent et contrôlent les interventions des prestataires, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Ils garantissent en permanence des prestations de qualité constante, parfaitement adaptée aux besoins de nos clients partout dans le monde. 

Obtenir mon Devis Moto