pratique-quad-axa
L’appel de la rando, la passion de la course et des sports motorisés vous ont amené à acheter votre propre quad. Vous l’utilisez pour vos travaux agricoles ou en loisir le week-end ?
Quelles que soient vos raisons pour rouler, le fait de circuler en quad ou buggy comporte des risques et peut créer des nuisances. Jeunes ou expérimentés, tous les pilotes doivent donc s’en tenir à la réglementation pour circuler, randonner et se faire plaisir en toute légalité. Nous vous rappelons les grandes règles à respecter pour s’éclater en tout-terrain en respectant les autres et la nature !

Les actus quad/buggy

Le 30/07/2019   2 minutes de lecture

La circulation en quad, une question d’homologation

Les quads non-homologués ne sont pas autorisés sur route, et les quads homologués le sont… dans certaines conditions.

Où pratiquer le quad non-homologué ?

Les quads non-homologués ne peuvent pas rouler sur les routes et chemins ouverts à la circulation, ce qui inclut les chemins forestiers et les pistes en terre.
Accessibles sans permis, ils ne sont pas immatriculés, et doivent donc s’en tenir aux terrains privés et circuits fermés. Pour vous rendre sur les circuits de club ou sur un terrain distant, vous devrez acheminer votre quad à l’aide d’une remorque.

Vous êtes propriétaire d’un quad non-homologué ?
Vous pourrez profiter de tous les circuits, centres de loisirs et domaines spécialement aménagés pour le quad et les sports mécaniques. De pentes en bourbiers et devers, vous aurez votre lot de sensations fortes et une totale liberté.

La licence FFM ou UFOLEP est la plupart du temps exigée pour pouvoir pratiquer sur circuit de vitesse ou terrain aménagé avec votre quad personnel. Si vous n’en avez pas, elle vous sera généralement proposée sur place.

Les autres possibilités pour rouler en autonomie : votre propre terrain privé ou ceux de propriétaires bienveillants. Attention toutefois, vous devrez dans tous les cas disposer d’une assurance Responsabilité civile pour rouler.

Qu’est-ce qu’un quad homologué ?

Depuis 2017, on distingue 2 types d’homologation de quad : L7E pour tout type de pratique tout-terrain, et T3 pour les quads assimilés à des tracteurs agricoles. Ces derniers ne peuvent excéder une vitesse de 60Km/h et doivent être équipés d’un attelage ou d’un treuil.

Pour en savoir plus sur ces différences d’homologation, lisez nos Conseils pour bien choisir son quad.

En plus des centres tout-terrain, les quads homologués peuvent rouler sur les routes ouvertes à la circulation. Pour pouvoir pratiquer, il est donc important d’être aussi bien équipé que pour la conduite de toute moto sur route et répondre aux mêmes obligations :

- Porter l’équipement obligatoire : un casque homologué et des gants certifiés CE, ce qui vaut également pour le passager. Vous devez avoir à bord un gilet jaune Haute visibilité et un éthylotest.
Il est de plus recommandé de porter des bottes, un pantalon et une veste de protection.

- Avoir le permis : Sont admis les permis A1, A2, A3, A, B, B1 s’ils ont été obtenu avant le 19 janvier 2013. Après le 19 janvier 2013, il faut le permis B ou B1.

- Disposer d’une plaque et d’un certificat d’immatriculation - anciennement carte grise.

- Être correctement assuré au même titre qu’une moto ou voiture contre les risques d’accident, protéger votre quad et vos accessoires en cas de vol, incendie ou détérioration

En savoir plus sur l’Assurance quad/buggy

Où peut-on réellement circuler avec un quad homologué ?

Vous ne pouvez en aucun cas circuler sur :
- Les autoroutes et les voies rapides
- Les routes forestières non-ouvertes à la circulation : elles sont signalées par un panneau rond à bordure rouge. Elles restent interdites même si la barrière est ouverte aux professionnels de la forêt.
- Les plages et tout autre site naturel hormis dans un contexte de randos encadrées par un club qui a les autorisations nécessaires
- Les chemins non carrossables : ni goudronnés, ni empierrés

En cas de doute, mieux vaut rebrousser chemin et se renseigner auprès des autorités ou propriétaires que de risquer la contravention, l’amende catégorie 5, la saisie de votre quad et surtout l’accident dans un cadre non-autorisé !

Heureusement, il vous reste de nombreuses possibilités pour rouler :

- Les routes nationales, départementales, communales ainsi que les chemins ruraux ouverts à la circulation
- Les terrains privés auxquels les propriétaires vous autorisent l’accès
- Et bien sûr, les clubs de randos Quad et buggy spécialisés, les Moto-clubs et les domaines réservés aux véhicules Tout-Terrain. Ils restent les lieux idéaux pour la conduite sportive, l’entraînement et le franchissement d’obstacles en toute légalité !

A lire aussi :
choisir-quad-axa
Nos conseils pour bien choisir son quad et éviter les dérapages !
En savoir plus
Haut de page