protection-vol-axa
72 000 vols et tentatives de vol de deux-roues à moteur en 2017… Prenez 5 minutes pour identifier les situations à risques et acquérir les bons réflexes ! Vous limiterez ainsi le vol ou la tentative de vol de votre moto ou de voter scooter et vous protégerez efficacement.

Prévention et sécurité , Les actus moto , Les actus scooter

Le 17/12/2019   3 minutes de lecture

Ce qui attise le vol de 2 roues

Les 10 scooters et motos les plus convoités
Les modèles de 2 roues les plus vendus sont aussi les plus volés ! C’est normal, puisqu’ils sont souvent revendus en pièces détachées… Dans le top 10 des motos et scooters les plus volés en 2018** figurent :

1 - Yamaha T-Max 530 et 500
2 - BMW R1200GS
3 - Yamaha 125 X-Max
4 - Piaggio 125 Vespa
5 - Honda 125 PCX
6 - Triumph 675 Street Triple
7 - Yamaha 700 MT-07
8 - Piaggio MP3 500 LT
9 - Piaggio MP3 300 LT
10 - Triumph 1050 Speed Triple

Si vous détenez l’un de ces modèles, sans doute devez-vous redoubler de vigilance.

L’antivol peu efficace ou mal utilisé
Certains modèles d’antivols ne vous protègent pas (ou mal) car ils sont cassés en moins d’une minute.

Que penser d’un antivol acheté d’occasion : a-t-il été déjà forcé ? Et si son propriétaire avait conservé une clé ? Mais surtout, la facture SRA nominative exigée par votre assureur doit être à votre nom pour que vous ayez la certitude d’être couvert ce qui ne sera pas le cas.

Certains antivols doivent être complétés par un autre dispositif pour jouer pleinement leur rôle : un simple cable ou le gravage utilisés seuls ne sont pas suffisants par exemple, cela accroit le risque de vous faire enlever votre 2 roues.

Le cadenas ou les maillons de la meilleure chaîne qui soit, s’ils traînent au sol, pourront être éclatés à coups de masse… ou si elle attache uniquement les rayons de votre 2 roues, ceux-ci seront cassés facilement.

Pensez toujours à attacher votre 2 roues, même pour acheter votre baguette !

Les antivols SRA
SRA (Sécurité Réparation Automobile) est un organisme créé par les assureurs afin d’établir les normes de protection auxquels les antivols doivent correspondre. Les tests imposés sont gage d’une haute résistance au vol. C’est pour cette raison que les assureurs exigent le plus souvent que le matériel que vous achetez soit porteur de ce label.

Le mauvais endroit, le mauvais moment
Plus des trois quarts des vols ont lieu en zone urbaine (l’Ile-de-France arrive largement en tête, suivie par les régions PACA et Rhône-Alpes). 50 % des vols se déroulent le plus souvent dans votre quartier (ou votre village) et dans la rue, plutôt de nuit (62 %) !
Dites-vous que les voleurs choisissent la facilité et opèrent tranquillement dans les rues peu passantes ou sombres.

Prenez les moyens d'éviter le vol de votre 2 roues

Cela commence chez vous !
Assurez-vous de ne pas être suivi en rentrant dans votre parking ou garage. Évitez de laisser les clés sur votre moto dans le garage ou attachées à celles de votre domicile et pensez à les ranger afin qu’elles ne restent pas en vue dans l’entrée.

Choisissez les endroits où vous stationnez
Garez-vous dans un endroit bien éclairé, fréquenté où il y a des commerces ou des cafés ouverts et pourquoi pas, dans le champ d’une caméra de vidéosurveillance qui servira de preuve en cas de vol. Et si le coin ne vous inspire pas confiance, en ville, n’hésitez pas à vous diriger vers un parking gardé !

Attachez-vous !
Quel que soit le système d’antivol, U et chaîne doivent être attachés à un point fixe pour éviter l’enlèvement. Et si vous ne trouvez pas de point fixe, utilisez au moins un élément non démontable de votre 2 roues.

Changez vos habitudes
Vous effectuez régulièrement les mêmes trajets ? Vous stationnez toujours au même endroit ? Vos horaires sont réguliers ? Ne vous faites pas repérer : pensez à changer vos habitudes, vos trajets, vos lieux de stationnement de temps en temps.

Déjouez les pièges du bike-jacking
Ralentissez à l’approche d’un feu rouge la nuit pour y rester un minimum de temps totalement arrêté. À l’arrêt, soyez vigilant et gardez toujours la première enclenchée afin de démarrer plus rapidement si besoin.

Bien sûr et surtout, miser sur l'antivol

Les différents antivols
Antivols mécaniques (chaîne, U, bloc-disque) ou antivols électroniques (alarme, antidémarrage, outil de tracking) ou encore gravage des pièces (pour éviter la revente du carénage, de la fourche, du réservoir, du pot d’échappement et du moteur), ce ne sont pas les solutions qui manquent, mais, comment choisir ?

Le bon antivol
En 1 er lieu, interrogez votre assureur pour connaître le type d’antivol (ou les antivols) qu’il exige pour assurer votre moto ou votre scooter contre le vol. Il ne vous demandera pas les mêmes antivols pour assurer un  YAMAHA TMAX neuf à Paris que pour une HONDA CB650F mise en circulation en 2016 à Rouen. Dans tous les cas, il faudra qu’il soit labellisé SRA.
Ensuite, choisissez l’antivol en ayant votre 2 roues avec vous dans le magasin. C’est la seule façon de vous assurer qu’il soit adapté et facilement utilisable. Vérifiez que la chaîne ne soit pas trop courte pour être attachée à un point fixe par exemple !

Minute prévention
Ne portez pas l’antivol dans un sac à dos ni autour du cou. Cela serait dangereux en cas d’accident.

L’assurance qui vous permet d'être bien indemnisé

Comment vous assurer d’être bien assuré ?
Pour être indemnisé en cas de vol, il faut avoir souscrit une assurance qui vous couvre contre le vol de votre deux-roues. Veillez à pouvoir prouver que votre moto ou scooter est équipé d’un antivol agréé et que vous stationnez dans un parking fermé. Pour savoir ce qui est exactement pris en charge par votre assurance, vérifiez ce que couvre votre contrat avant de souscrire.

A lire aussi :
vignette-critair-moto-axa
Vignette Crit'Air pour les motos en 2019 : on fait le point pour vous !
En savoir plus
Haut de page