bien-nettoyer-moto-axa

Toutes nos actus , Les actus moto , Les actus jeune permis

Le 23/04/2021   6 minutes de lecture

Le nettoyage de se moto est une opération qui sans être compliquée, nécessite malgré tout méthode et application, au risque sinon de ne pas parvenir à un niveau de nettoyage satisfaisant (un moindre mal, il vous sera toujours possible de recommencer) ou, plus grave, d’endommager (parfois de façon définitive) votre véhicule. Nous vous livrons ici quelques conseils pour prendre soin de son deux-roues, au niveau du lavage, séchage et lubrification de la moto, ainsi que les produits de nettoyage à utiliser et les bons réflexes à adopter pour une meilleure efficacité de lavage. Et gardez le bien en tête, le grand nettoyage, c’est toute l’année, et non pas seulement au printemps qu’on le programme.


Nettoyer régulièrement sa moto pour plus d’efficacité 

Gouverner, c’est prévoir. Piloter aussi. Nettoyer tout autant. Et quand on parle de nettoyer sa moto, ce n’est pas à chaque fois envisager une opération totale, longue et fastidieuse (prévoir au moins une heure). Pour éviter d’avoir à laver sa moto du bas de ses pneus jusqu’en haut de sa bulle (pour celles qui en ont), la méthode consiste à le faire régulièrement. Anticiper plutôt que réagir, et sans obligation de mettre beaucoup d’eau dessus. Il s’agit ici d’enlever un peu de poussière de freins sur les jantes, de démoustiquer ou (et) d’enlever le peu de gras sur la partie avant, de faire briller les chromes… Dans ces cas-là, de l’huile de coude, un chiffon et quelques produits suffisent. Mais c’est bien d’un lavage plus conséquent que l’on vous parle maintenant.

Comment laver sa moto ?


Comment bien nettoyer sa moto au Karcher ?  

Le lavage du deux-roues au jet d’eau haute pression oui, mais en prenant quelques précautions. Déjà, on oublie les buses rotatives aux effets dévastateurs car bien trop agressives. On ne retiendra que les lances à vaporisation en V, et à la puissance limitée (idéalement entre 100 et 120 bars). Pour vous donner une idée de la force de la pression, celle de la plupart des stations de lavage est adaptée à nos motos. Lors du lavage, on évitera d’insister sur les roulements de roue, les roulements de bras oscillants et les roulements de colonne. On évitera encore bien plus les ailettes des radiateurs, au risque de tordre les petites alvéoles en aluminium ce qui altérerait le refroidissement de la moto. Et si les boîtiers électroniques disposent d’une connectique étanche, on n’appliquera pas la lance directement sur les commodos, ni sur le compteur.
 

A quelle distance laver sa moto avec un jet haute pression ? 

Par rapport à la puissance du jet, on décide de son écart. Très puissant, on recule d’autant. Dans les manuels constructeurs (livrés avec la moto) un angle d’inclinaison et d’écartement est régulièrement donné. On recommande de garder la lance à une distance comprise entre 30 et 40 cm de la surface à laver.


Quelle température pour bien nettoyer sa moto ? 

Pour un maximum d’efficacité, privilégiez un lavage à l’eau chaude plutôt qu’à l’eau froide. L’eau chaude dégraisse mieux, dégoudronne mieux. Il est préférable de disposer d’un karcher moins puissant, mais fonctionnant à l’eau chaude, pour obtenir le meilleur résultat.
Pour un lavage efficace, il sera utile d’associer à l’eau pure un produit nettoyant. Produits issus du système D (liquide vaisselle), ou développés spécifiquement par de nombreuses marques. Pour les nettoyants développés spécifiquement, on vous recommande de diluer les produits (dans une proportion de 70% de produit pour 30% d’eau), au risque sinon d’attaquer les traitements comme les anodisations, ou même les peintures. Avant d’appliquer le produit sur le véhicule, il faut commencer par bien mouiller la moto, pulvériser ensuite le produit et rincer quelques secondes après. Le rinçage est très important pour éliminer les traces d’un produit par nature agressif.
Pour le rinçage, une fois la moto nettoyée, débarrassée de ses marques et salissures, il est recommandé d’utiliser de l’eau froide. Surtout en hiver, quand les routes sont salées, car l’eau chaude accélère le processus de corrosion. L’idéal, pour la meilleure efficacité, étant un lavage via un combo eau chaude/produits nettoyants et eau froide pour rincer la moto.
 

Nettoyer sa moto sans jet à haute pression 

Bien sûr si vous êtes réfractaire à l’idée d’utiliser un jet à pression, vous pouvez opter pour un simple tuyau d’arrosage, un seau (idéalement rempli d’eau chaude) ou tout autre récipient, et laver avec les mêmes produits que vous appliquerez ici avec des éponges (veillez à ce qu’elle soit toujours propre, au risque sinon de rayer vos peintures), des brosses (souples), mais le résultat ne sera jamais (à moins d’y passer beaucoup, beaucoup, de temps) aussi efficace qu’avec un jet à haute pression.
 

Comment nettoyer sa moto sans eau ? 

Vous pouvez aussi nettoyer votre moto sans eau, en utilisant un chiffon doux et des produits spécifiques. Vous pouvez tout autant opter pour des lingettes type Vulcanet. Ces lingettes ne rayent pas, nettoient les peintures, les nombreux traitements et même les jantes, le bas moteur ou le collecteur, grâce à ses propriétés de super dégoudronnant.
 

Nettoyer sa moto : comment venir à bout des tâches tenaces ? 

Pour éliminer les tâches vraiment tenaces, et si vous n’avez pas de produits spécifiques du style « dégoudronnant », vous pouvez utiliser du dégraissant frein, en appliquant le produit non pas directement sur le support, mais sur un chiffon. Si c’est une partie peinte, on pulvérise un peu de nettoyant frein sur un chiffon (en microfibre) avant de frotter. Après, passez un coup de produit style « polish » pour supprimer les derniers effets d’un dégraissant par nature agressif.
Sur les parties métalliques, par exemple un longeron de cadre sali, on peut utiliser de la paille de fer pour rattraper les choses (ou système D, avec le côté vert d’une éponge). Un peu de lubrifiant (style WD-40) ou de dégraissant frein sur le cadre, et on frotte pour éliminer les salissures. Un coup de chiffon (pas besoin de microfibre cette fois, ces parties châssis étant peu fragiles) ensuite permet de finir de nettoyer, redonnant à la pièce un nouvel éclat.  
 

Comment sécher sa moto après lavage ?

Si vous disposez d’un compresseur, souffler la moto sera un vrai plus puisque permettant de chasser l’humidité de tous les recoins. On pourra ainsi souffler les commodos, le tableau de bord, les connectiques visibles, le boitier électronique, les axes des leviers, de repose-pieds, la ou les tiges d’amortisseur, les tubes de fourche, etc. Sans soufflette (et même avec), on met son moteur en marche, la chaleur permet de vaporiser l’eau qui, sinon, stagnera dans tous les recoins pouvant la retenir, à l’image des puits de bougie par exemple. On accompagne l’opération en séchant la moto au chiffon. Mais pas avec n’importe quel chiffon !
Pour ne pas rayer votre moto, surtout s’il s’agit d’un modèle récent à la peinture plus fragile (qualité du vernis en baisse) que celle des anciennes générations, il est impératif d’utiliser un chiffon doux, et même un chiffon en microfibre pour éviter les micros-rayures. Pensez surtout à bien épousseter votre chiffon après utilisation, au risque de rayer les peintures à la prochaine utilisation. Vous pouvez passer ces chiffons en microfibres 3 ou 4 fois à la machine avant de les remiser dans le sac des chiffons destinés au nettoyage ou séchage des parties moins sensibles (moteur, roues, bras oscillant, fourches, etc.).
 

Nettoyer sa moto : comment éviter les micro-rayures, ou les effacer ? 

Comme nous l’ont confirmé plusieurs concessionnaires, la qualité des vernis des peintures, des plastiques comme des plexis de phare, de feu ou de clignotants, est en baisse. Parfois, même des motos neuves arrivent micro-rayées. Heureusement, ça se rattrape au polishage, avec des produits et des disques aux feutres adaptés. Si on arrive à ravoir les micro-rayures sur la peinture brillante, sur le mat, on ne pourra pas faire grand-chose puisque « polishé », le mat se met à briller. Sur les manuels d’utilisateur (moto), il est d’ailleurs souvent indiqué de ne pas appliquer de produits nettoyants sur les surface vitrées (phares, feux arrière et clignotant), le risque étant de fragiliser les plexis (ces derniers pouvant se fissurer) ou d’altérer leur transparence. Pour eux, ce sera donc lavage à l’eau claire, ou au chiffon doux.

 

Comment lubrifier sa moto ?

Votre moto est propre, sèche, il s’agit maintenant de la lubrifier. Si vous hésitez entre les nombreux produits disponibles sur le marché, on vous conseille l’utilisation d’un lubrifiant universel, genre WD40, qui est un produit très protecteur s’appliquant quasiment partout (mais prioritairement sur les parties mécaniques), même dans les commodos ou ce spray chasse l’humidité.
N’oubliez pas non plus de lubrifier votre chaîne (produits spécifiques), ni les points de pivots (axes de repose pieds, embout de sélecteur, axe de pédale de frein arrière).
Le silicone en bombe protège aussi la moto, ravive les couleurs, fait briller les peintures, les parties en plastique, les durites, etc. Autre avantage, la saleté se fixe moins facilement sur votre moto, ce qui favorise par prévention les futurs nettoyages.
 

Comment nettoyer sa moto après une utilisation en tout terrain ?

Si tous les conseils donnés plus haut s’appliquent évidemment, notamment pour les chapitres séchages et lubrification, c’est au niveau du lavage que l’intensité diffère. Aux salissures qui ne forment qu’une petite pellicule sur les motos de route, on retrouve souvent de gros paquets de boue sur les motos de tout terrain. Et pour enlever ces (parfois) dizaines de kilos de terre collante, pas d’autre solution que d’opter pour un lavage au jet à haute pression (et à l’eau chaude autant que possible). Pour commencer, et pour enlever le plus gros, n’hésitez pas à vous placer en dessous de votre moto, la terre s’amoncelant sous (et dans) le sabot moteur, ou entre les longerons de cadre. Insistez vers le pignon de sortie de boite (souvent saturé de boue), dans le guide chaîne sous le bras oscillant, évidemment sous les garde-boues, dans les étriers de freins… Si vous n’êtes pas coutumier de cette pratique off-road, vous constaterez que la terre se loge partout, et même dans des endroits dont vous ignoriez l’existence. Aux grands maux les grands remèdes, il sera parfois nécessaire de rapprocher la lance de la boue, voir tout contre, pour espérer la décoller. L’avantage, c’est que la boue la plus épaisse se loge dans des endroits peu sensibles (sous le moteur, sous les garde-boues, dans les biellettes d’amortisseur etc.) pouvant supporter le jet à haute pression sans risquer de dégrader peintures et autres… En même temps, accepter de plonger sa moto dans un bain de boue, c’est accepter qu’elle en supporte quelques stigmates esthétiques.           
 

Quels produits utiliser pour laver sa moto? 


Les produits d’entretien du quotidien :

- Liquide vaisselle
- Produit à vitre
- Spray dépoussiérant type Fée du logis
- Essence / Pétrole désaromatisé
- Éponge / Tampon jex  

Les produits spécialement développés pour la moto :

- Nettoyant moto
- Nettoyant jantes moto
- Nettoyant chaîne
- Anti-résine
- Anti-goudron
- Démoustiquant
- Polish
- Efface rayures
- Chiffon microfibre
- Lingettes de type Vulcanet
- Spray nettoyant sans eau
- Spray Silicone / lubrifiant / Spray chaîne
 

Les bons réflexes pour nettoyer sa moto
 

Nettoyer sa moto : les bons gestes 

- Ne surtout pas économiser l’huile de coude
- Privilégier un lavage à l’eau chaude
- Faire chauffer sa moto après lavage
- Utiliser un chiffon en microfibre pour ne pas rayer
- Appliquer du silicone après séchage et lubrifier les pièces mécaniques


Les gestes à éviter pour nettoyer sa moto 

- Mettre la lance du jet haute pression trop près des éléments
- Insister avec la lance du jet haute pression sur le boitier de filtre à air
- Laisser les produits corrosifs agir trop longtemps
- Oublier de lubrifier les points sensibles (chaine, axe de sélecteur, de repose-pieds, etc..) après séchage
 
Et voilà, vous êtes fins prêts pour vous relancer sur les chapeaux de roues avec les beaux jours qui arrivent !
Découvrez également nos conseils sur les équipements du motard en été et pour ceux qui auraient laissé leur moto au garage trop longtemps, voici un rappel du langage des motards.
 

Faites votre devis assurance deux-roues gratuit chez AXA 

 

 

A lire aussi :
valeur-moto-axa
Quelle est la valeur de ma moto de collection ?
En savoir plus
Haut de page