OU

FAQ AXA 2 roues

Non pas du tout. L'absence de contrat d'assurance n'est en aucune manière un critère pour pouvoir s'assurer. Alors pas d'inquiétude, faites un devis sur notre site deuxroues.axa.fr ou prenez rendez-vous avec un agent AXA près de chez vous.

Parmi les spécificités de l'assurance AXA on peut citer, dès la première formule, une assistance juridique téléphonique, la garantie de prise en charge des dommages corporels du conducteur (en plus du passager), une indemnisation du casque jusqu'à 500 euros, une assistance 0 km en cas de panne ou crevaison et le remboursement du gilet airbag jusqu'à 500 euros, le remboursement de l'équipement jusqu'à 450 euros. L'ensemble de ces indemnisations augmente bien sûr sur les formules supérieures. Si vous ajoutez à cela les avantages Club 14 (réduction sur les accessoires, les événements du club, les stages de perfectionnement), vous obtenez une offre particulièrement intéressante. Cette richesse des garanties, dès la formule de base et ce partenariat original avec Club 14, le premier moto-club de France, est l'un des points forts d'AXA.

Non, AXA ne propose pas de tarif spécifique pour les véhicules utilisés de manière intermittente, en revanche, AXA propose des aménagements de contrat d'assurance pour les motos ne roulant pas toute l'année. Juste à titre d'information, méfiez-vous, de la tentation de ne pas assurer un véhicule non roulant, car l'article L211-1 du Code des assurances précise que 'tout véhicule terrestre à moteur doit faire l'objet d'une assurance en responsabilité civile'. Cela implique donc que même une moto qui ne roule jamais doit être assurée pour les dommages qu’elle pourrait causer à autrui (vol, chute à l'arrêt...), car dans tous les cas le propriétaire en est responsable.

À moins de vous séparer de votre véhicule, il vous est impossible de suspendre votre assurance : l'article L211-1 du Code des assurances précise que 'tout véhicule terrestre à moteur doit faire l'objet d'une assurance en responsabilité civile'. Cela implique que, même si l'on n'utilise pas sa moto, celle-ci doit être au moins assurée pour les dommages qu'elle pourrait causer à autrui, exemple d'une moto qui chute à l'arrêt sur une personne ou un accident avec une moto volée, dans ces deux cas, le propriétaire serait légalement tenu responsable.

Pour garantir un haut niveau de protection contre le vol, AXA s'appuie comme de nombreux assureurs sur l'organisme SRA (Sécurité Réparations Automobiles) qui effectue des contrôles rigoureux sur les antivols. La liste des antivols contrôlés et acceptés par AXA est accessible sur le site SRA (cliquez ici pour y accéder). Sachez par ailleurs que l'agrément est également précisé sur le produit : « CLASSE SRA ».

Haut de page